De l’autre côté des croisades, par Gabriel Martinez-Gros

Le jeudi 16 décembre 2021, l’équipe du CEMM sera heureuse d’accueillir le Professeur Gabriel Martinez-Gros pour une conférence autour de son livre De l’autre côté des croisades, dans le cadre du séminaire du CEMM. Elle aura lieu le 16 décembre à 14h dans la salle des colloques 1 du site St Charles de l’université. 

L’auteur

Professeur émérite d’histoire de l’Islam médiévale à l’université de Nanterre, Gabriel Martinez-Gros a dirigé, avec Lucette Valensi, l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman entre 1999 et 2002. Il est l’auteur, notamment, de Brève histoire des empires et, avec Sophie Makariou, d’une Histoire de Grenade. Son dernier livre, L’Empire islamique, traduit en arabe et en anglais, a remporté le prix Provins Moyen Âge.

La conférence

La chute de l’Empire islamique, pris en tenaille entre croisés et Mongols

Pour les historiens arabes les plus lucides, ce que nous appelons les croisades entre dans le récit plus vaste de l’effondrement de l’Empire islamique. La grande offensive des « Francs » en Méditerranée constituant l’une des deux mâchoires de la tenaille qui prend en étau l’Islam aux XIIe-XIIIe siècles, et menace de l’anéantir. L’autre mâchoire, de loin la plus redoutée, se resserre à l’est avec les invasions mongoles. Au regard du gouffre de cette apocalypse orientale, les événements de la part occidentale du monde islamique, où s’inscrivent nos croisades, nous ramènent presque à l’ordinaire des temps. C’est donc à un décentrement du monde que nous invite Gabriel Martinez-Gros, en nous positionnant à Damas ou Bagdad, voire Pékin, et non plus seulement en regardant Jérusalem depuis Rome ou Paris. Ainsi se révèle, dans une perspective mondiale et par un historien nourri de sources aussi bien latines qu’arabes, ce que furent les croisades, l’empire de l’Islam et la puissance mongole.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search